Avant de foncer tête baissée à créer des pages et écrire des articles, on va se poser quelques minutes pour bien configurer WordPress. En effet, quelques bons réglages de base te permettront de mieux référencer et sécuriser ton site. Tu es prêt à décortiquer le menu « Réglages » de WordPress ? Alors allons-y !

Les réglages généraux pour configurer WordPress

Tu devras d’abord saisir un titre et un slogan pour ton site. En fonction du thème choisi, le slogan n’apparaîtra pas forcément sur le site.

Pour éviter de t’embrouiller, je te conseille de garder l’adresse web de WordPress et l’adresse web du site à l’identique.

L’adresse de messagerie te sert à recevoir des notifications (par exemple, un article a reçu un nouveau commentaire qui est en attente de validation).

Dans la rubrique « Inscription », la case à cocher « Tout le monde peut s’enregistrer » est utile si tu gères un site communautaire. Tu devras ensuite attribuer un rôle par défaut au nouvel utilisateur.

A ce sujet, j’en profite pour t’indiquer ce que les utilisateurs peuvent faire en fonction de leur rôle :

  • Administrateur : c’est le rôle que tu dois avoir et tu peux tout faire sur ton site. Attention de ne pas attribuer ce rôle à n’importe qui…
  • Éditeur : il peut publier et gérer ses articles et ses pages ainsi que ceux des autres utilisateurs.
  • Auteur : il peut publier et gérer ses propres articles.
  • Contributeur : il peut écrire et gérer ses articles mais il ne peut pas les publier.
  • Abonné : il ne peut gérer que son profil.

Si toutefois ton installation de WordPress était en anglais, tu peux choisir le français dans la langue du site.

Il ne te reste plus qu’à choisir le fuseau horaire (Paris par exemple) et le format de date et d’heure.

Une fois tes réglages généraux effectués, n’oublie pas de cliquer sur « enregistrer les modifications ».

Les options d’écriture

Tout d’abord tu devras sélectionner une catégorie par défaut des articles. Si tu oublies d’affecter une catégorie au moment de publier un article, celui-ci sera associé à cette catégorie par défaut. En plus, si tu voulais supprimer une catégorie, tous ses articles, seraient automatiquement intégrés à la catégorie par défaut.

Ensuite, dans la rubrique « Format par défaut des articles », je te conseille de, justement, laisser par défaut.

Il faut savoir que WordPress autorise l’envoi d’article par e-mail. Si tu souhaites utiliser cette fonctionnalité, tu dois renseigner le serveur de messagerie, l’identifiant et le mot de passe. En ce qui me concerne, je ne l’ai jamais utilisée, je préfère rédiger un article avec l’éditeur de WordPress.

Enfin, les services de mise à jour permettront de notifier à d’autres personnes que ton site a été mis à jour ou que tu as publié un nouvel article.

Si tu veux en savoir plus sur le sujet, je te renvoie à la documentation de WordPress :

https://codex.wordpress.org/Update_Services

Tu pourras y trouver d’autres services que tu pourras ajouter à ta liste.

N’oublie pas d’enregistrer les modifications avant de passer à la suite.

Les options de lecture

Par défaut, la page d’accueil affiche les derniers articles. Si tu préfères, tu peux afficher une page que tu auras créée au préalable. Pour ce faire, il suffit de cocher « une page statique » et de sélectionner ta page d’accueil. Tu devras créer une seconde page pour afficher les articles.

Tu pourras également contrôler l’affichage de ton contenu en choisissant le nombre d’articles à afficher par page. Mais aussi dans les flux RSS, comme le nombre maximum d’articles à afficher et s’il faut afficher l’article en entier ou juste un résumé.

Pour terminer avec les options de lecture, tu pourras cocher ou non « Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site ».

En principe, on apprécie que Google remarque notre site et on laissera la case décochée 😉

Les options de discussion

Au fur et à mesure de la publication d’articles sur ton blog, les internautes pourront réagir en laissant un commentaire. Il est donc important de prendre un peu de temps pour paramétrer les options de discussion afin d’éviter les abus ou le spam…

Dans la rubrique « Réglages par défaut des articles », tu peux laisser les cases cochées. L’échange avec tes lecteurs ou d’autres blogs apportera une réelle plus-value à ton site (sous réserve de supprimer des messages non appropriés).

Afin de limiter le spam, tu devras cocher « L’auteur d’un commentaire doit renseigner son nom et son adresse de messagerie ».

Pour une meilleure lecture des commentaires et une optimisation au référencement, je te conseille de décocher les cases « Activer les commentaires imbriqués jusqu’à [X] niveaux » et « Diviser les commentaires en pages, avec 50 commentaires de premier niveau… ».

Pour être notifié par email d’un nouveau commentaire, tu pourras cocher « Un nouveau commentaire est publié » et « Un commentaire est en attente de modération » de la section « M’envoyer un message lorsque ».

La dernière section Avatar permet d’ajouter une représentation visuelle de l’internaute qui laissera un commentaire. Je te recommande de choisir « Logo Gravatar » comme avatar par défaut. En effet, les utilisateurs qui sont inscrits sur le service de Gravatar verront leur image apparaître dans le flux des commentaires.

Réglages des médias

C’est ici que tu détermineras les dimensions de tes images de la bibliothèque de médias. Il faut savoir que lorsque tu vas « uploader » une image, WordPress va en créer 3 (une image de grande taille, de taille moyenne et une miniature). Tu peux laisser les valeurs par défaut ou les adapter en fonction de ton thème.

En ce qui concerne l’envoi de fichier, tu peux cocher « Organiser mes fichiers envoyés dans des dossiers mensuels et annuels ».

Réglages des permaliens

Le réglage des permaliens permet d’afficher une URL de manière lisible. Ce qui est appréciable aussi bien pour l’utilisateur que pour le référencement.

Pour rappel, une URL est l’adresse de la page du type « http://www.monsite.com/ma-page.html »

Par défaut, WordPress affichera une page de la manière suivante : http://www.monsite.com/?p=12 qui n’est pas très compréhensible. Dans les « réglages les plus courants », on va donc cocher « nom de l’article ». Maintenant le nom de la page sera : http://www.monsite.com/mon-premier-article/

C’est déjà plus clair, non ? Et en plus ça plaira mieux à Google…

Bien évidemment, pour que les changements prennent effet, n’oublie pas d’enregistrer les modifications.

La rubrique « Facultatif » est facultative alors on ne va pas s’attarder dessus 😉

consectetur suscipit et, elit. ut id mattis commodo sit amet,
Share This